Printemps de Bourges – Rock in Loft – 14/04/2016

Par notre correspondant sur place, Mathieu Artaud.

Le Rock in Loft est une initiative à soutenir, cet espace d’expression est important pour les artistes qui n’ont pas accès au IN et un espace de discussion professionnelle éloigné de l’agitation.

Voici la présentation du concept Rock in Loft par sa créatrice, Odyl, lors d'un des premiers Rock in Loft à Montpellier :

Butch McCoy

Evènement atypique, le Rock in Loft prend possession d’un appartement dans une rue adjacente au IN pour proposer pas moins de 11 découvertes dans l’après-midi agrémenté d’un open bar et buffet… Ils savent recevoir les teams du Petit Chat Noir et Longueur d’Ondes ! Butch McCoy fait résonner son captivant timbre folk, country devant la petite assemblée curieuse et avide de nouveauté. Pari largement réussi, le salon affiche complet rapidement. Butch emportera la mise en toute simplicité, intensité, et sera pour moi la découverte du jour.

Coffees & Cigarettes

C’est au tour de Renaud et Caroline, alias Coffees & Cigarettes de prendre la suite et d’installer une ambiance rap’n’roll dans le bas fond victorien de Londres. Violon, machines, guitare, et projections d’animés en fond de scène, le duo donne envie de pousser les murs pour reprendre en cœur « Whitechapel », « London western », « Jessie Juice » et les petites nouvelles. Un brin de folie supplémentaire et c’est le jackpot !

Coffees & Cigarettes, Rock in loft, printemps de Bourges 2016

Athénaïs, Ina Ich

On assiste à prestation de la timide Athénaïs qui retiendra tout de même facilement l’attention grâce à sa douce voix et sa folk légère. Ina Ich en version acoustique ? Improbable. Et pourtant, pour qui suit le groupe, le trio est adepte de l’exercice et propose régulièrement des revisites de leur titres. Ici dans ce minuscule appartement à la place exiguë, un dos de guitare sert de percussion, une guitare acoustique, 2 claviers minimalistes et c’est parti pour 25 minutes pour découvrir le 3ème album à nue. Le groupe est détendu, s’amuse avec « Fais nous un tube », « La fin du monde » (avec effets spéciaux et chute du clavier) ou « Ma chair et mon sang », Thuy est éclatante sans perdre sa hargne. Un délicieux moment qu’on aurait volontiers prolongé.

Mathieu Artaud

Interview vidéo : Yann Landry



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements