Skillet au Download Festival 2016

Juste après The Shrine sur la Stage 3, c'est un autre groupe américain qui débarque cette fois-ci sur la Mainstage : Skillet. Le combo de rock chrétien fait un arrêt sur le sol français attendu au vu du public présent devant la scène et des gens qui connaissent les paroles.

Skillet est un groupe en Europe et encore plus en France, en effet c'est seulement le troisième passage du groupe en vingt ans de carrière – et encore les deux premiers étaient en 2013 en première partie de Nickelback – autant vous dire que l'attente est grandissante pour les fans. Le quatuor composé de John Cooper (chant/basse), Korey Cooper (guitare/claviers/choeurs), Jen Ledger (batterie/chant) et Seth Morrison (guitare) s'avance donc sur la Mainstage et ouvre son set avec "Whispers In The Dark". Tiré de l'album Awake - le plus vendu de la carrière du groupe - ce titre est une très bonne manière d'ouvrir le set alors qu'une pluie fine commence à faire son apparition sur l'hippodrome de Longchamp. On entend des gens dans la fosse s'extasier du fait qu'il y ait deux femmes dans le groupe et encore plus qu'une d'entre elle soit à la batterie mais aussi au chant. Il est vrai qu'à l'exception de BABYMETAL et New Years Day, Skillet est le seul groupe présent à l'affiche avec des membres féminins en son sein.

skillet, rock, USA, download, france, 2016, tour, live, concert

Emmené par un John Cooper qui a bien changé capillairement parlant puisque maintenant rasé sur le crâne et grosse barbe de hipster, Skillet nous déroule son rock calibré pour les radios US et ça marche. "Sick Of It", issu du dernier opus en date, fait chanter le public à la demande du frontman et le mix audio nous permet d'entendre Jen Ledger derrière sa batterie. L'exercice du chant en même temps que la pratique de la batterie n'est pas des plus courant alors on ne peut que saluer la prestation de l'artiste !

Avec un nouvel album prévu pour l'été, Skillet offre au public français deux nouveaux titres issus de cet opus à paraître : "Feel Invicible" et "Back From The Dead". Ces titres passent bien l'épreuve du live même s'ils semblent un peu plus faibles que les précédents, plus insipides pour l'instant. A voir sur l'album entier.

Pour le reste de la setlist, c'est du grand classique et des tubes à foison que nous offrent le combo avec notamment "Hero" et "Monster". Véritable couteau suisse de la formation, Korey Cooper s'occupe donc de la guitare rythmique, arpentant de la scène de long en large, des claviers sur certains titres et pour finir des choeurs elle aussi notamment sur les titres les plus anciens, vestige de l'époque où Jen Ledger n'était pas dans le groupe. Il faut dire que la batteuse n'avait que 7 ans quand Skillet se constitua en 1996 !

skillet, rock, USA, download, france, 2016, tour, live, concert

En parlant de Jen Ledger, celle-ci quitta sa batterie au profit de son drum tech pour le titre "Hero" venant se positionner au devant de la scène pour chanter avec John Cooper. Skillet termine son set de trente minutes sur "Rebirthing", un tube imparable et qui nous fait décidément regretter le fait que le groupe soit si rare en Europe alors que le potentiel est plus que présent pour remplir des salles certes plus petite que les 3000-5000 auxquels ils sont habitués aux USA mais qui pourraient bénéficier d'une véritable ferveur !

Setlist:
Whispers in the Dark
Sick of It
Feel Invincible
Awake and Alive
Hero
Back From the Dead
Comatose
Monster
Rebirthing

skillet, rock, USA, download, france, 2016, tour, live, concert

Crédits photos : Nidhal Marzouk



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements