The Apocalypse Blues Revue

Chez Godsmack, quand on s'ennuie entre deux albums, on monte un side-project de blues ultra-efficace. L'occasion de prouver que le géant du rock américain n'a pas qu'une corde à son arc.

Sous le palmier, un cadeau. À l'intérieur, un disque. Pochette vierge, juste une inscription, d'une écriture convaincue : The Cult featuring Robby Krieger. L'envie de terminer l'été en beauté vous prend, et celle d'entendre des géants de deux époques différentes s'allier dans un but commun vous ennivre. Très vite le disque tourne sur votre platine. En boucle.

Ce son bluesy, c'est celui de Shannon Larkin et Tony Rombola, membres phares de la formation Godsmack. Avec une envie de changement, les deux acolytes nous proposent The Apocalypse Blues Revue, et on espère clairement que cet essai n'est pas un one-shot. L'album est un pur concentré de blues suave et efficace fait par des musiciens qui y ont tout compris. La batterie groove à souhait avec une frappe lourde et imposante qui se mêle à des rythmiques très simples, respectant scrupuleusement les règles de l'art sans jamais tomber dans le ressassé.

C'est surtout la voix de Ray Cerbone qui apposera l'intrigue du premier constat. Étant à mi-chemin entre Ian Astbury et Jim Morrison (les deux hommes ayant déjà un timbre très similaire et ayant été membres de la même formation, c'est dire si la coincidence fait son petit effet), cette dernière se marie parfaitement aux ambiances et les magnifie. A la fois puissante, avec ce qu'il faut de chaleur, ce timbre torturé, parfait pour le blues, donne autant de frissons qu'il rappelle immédiatement des souvenirs nostalgiques.

Crédit Photos : Pure Grain Audio

D'un blues rock très classique, nous faisant par moments penser à Popa Chubby, on obtient des moments plus énervés, tournant presque vers une attitude punk rock, avec l'excellente "Whisky In My Coffee" ainsi que des passages plus envolés, tel l'interlude basse/batterie sur "Work In Progress", que John Enwistle aurait adoré jouer.

En s'armant de musiciens aussi efficaces que talentueux, The Apocalypse Blues Revue est un pari réussi. Si le principal bémol reste le manque de prise de risque, et le côté très classique mis à part certains morceaux, cet album demeure un must-have pour tout amateur de blues qui se respecte.

 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements