Nous resterons libres

Il y a un an, l'horreur s'abattait sur Paris.
Une fois de plus, une fois de trop.

Le monde du Rock'n'roll a payé un très lourd tribut.
Un concert des plus festifs s'est transformé en bain de sang. Partout dans Paris, à St Denis, puis à Nice, partout dans le monde, des monstres ont voulu mettre à bas notre style de vie, notre liberté, nos valeurs.

Nous pensons aux victimes, de Paris ou d'ailleurs.
Nous pensons à leurs proches, à ceux qui restent.
Nous pensons aussi à ceux qui s'en sont sortis, meurtris dans leur corps ou dans leur tête.

La réponse sécuritaire, et tout ce que ça a généré en terme de restrictions de notre espace de liberté n'est malheureusement qu'un cadeau à ces terroristes.
Non nous ne baisserons pas les bras.
Oui nous continuerons à aller voir de la musique vivante.
Nous n'accepterons pas toutes ces annulations de concerts, de spectacles, sacrifiés au nom d'une soit-disante sécurité.
Nous n'accepterons pas de rester cloîtrés, derrière des murs.
Nous n'accepterons pas qu'une censure insidieuse s'instaure.

Le rock est libre, nous sommes libres, et nous resterons libres.
Même si des fois ça fait mal.

Hommage

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements