Whiskey Myers aux Etoiles de Paris (31.05.2017)


C’est la deuxième fois que les Texans de Whiskey Myers viennent jouer en France et la première fois à Paris. Auparavant, ils avaient joué en 2012 au Festival Country Rendez-vous de Craponne-sur-Arzon (43) pour la 25ème édition du festival. 

La date aux Etoiles fait sold-out (350 personnes) et cela se voit sur le trottoir car les fans de musiques sudistes portant leurs plus jolis T-shirt de Lynyrd Skynyrd ou encore de Blackberry Smoke font le pied de grue avant l’ouverture des portes du théâtre.
 

Whiskey Myers

Les Texans ont sorti leur nouvel album Mud le 9 septembre 2016 via Spinefarm Records et ont envie de nous le faire partager en live. Ils en joueront d’ailleurs six extraits ce soir car ils vont prendre leur temps en nous offrant une prestation de deux heures. En effet, Buffalo Summer, prévu en première partie, a dû annuler plusieurs dates à cause d’un problème de véhicule.

 

Whiskey Myers
 


Et ce n’est pas pour rien que Whiskey Myers ouvre le show par les deux titres qui débutent Mud avec « On the River » et le titre éponyme. Les guitares boueuses qui fleurent bon le southern rock vont donner le ton de cette soirée nous faisant indéniablement penser aux Allman Brothers, Lynyrd Skynyrd bien sûr, les Black Crowes (d'ailleurs, deux titres du dernier album ont été co-signés Rich Robinson), mais aussi The Georgia Satellites, Gov’t Mule et bien sûr Blackberry Smoke.

Cody Cannon derrière son micro est un véritable frontman, prenant sa guitare ou parfois son harmonica accroché autour du cou comme un émouvant Bob Dylan. Sa voix flirte avec la soul aussi tout en étant très suave.

Whiskey Myers

La musique est sincère, forte en émotion comme lorsqu’ils interprètent des titres de Firewater avec le très joli « Broken Window Serenade » ou « Bar, Guitar and a Honky Tonk Crowd » qui sent bon le sud des Etats-Unis. On se prend à rêver de se retrouver instantanément dans un vieux bar poussiéreux perdu dans un bled abandonné du Texas.

Leur blues rock parfaitement bien interprété va droit au cœur, comme avec « Wild Baby Shake Me », et qui peut retourner l’assistance sur l’émouvant « Home ».

 

Whiskey Myers

On a aussi le droit à des passages planant magnifiquement joués lorsque l’orgue Hammond (sur la reprise des White Stripes « Seven Nation Army ») égrène ses notes ou d’autres biens poisseux comme sur « Frogman ». Leur palette musicale est vaste et nous permet de voyager avec eux bien calés au fond du tourbus avec même des moments de plaisir avec le violon, l’harmonica ou encore avec le saxophone.

 

Whiskey Myers

Heureusement que des groupes comme Whiskey Myers passent par chez nous pour nous prouver qu’il est encore possible de poursuivre et défendre l’héritage de la musique du sud des USA en 2017 tout en y apportant sa touche personnelle plus moderne, parfois stoner.
 

Whiskey Myers


Setlist :

On the River
Mud
Early Morning Shakes   
Broken Window Serenade
Lightning Bugs and Rain
Some of Your Love
Bar, Guitar and a Honky Tonk Crowd
Virginia (Firewater)
Frogman
Bill
Wild Baby Shake Me
Ballad of a Southern Man
Home
Headstone
Seven Nation Army (The White Stripes)
Stone
How Far

Photos : © 2017 Lionel / Born 666
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements