Rise Against (+ Sleeping With Sirens) au Bataclan (11.11.2017)

Le Bataclan accueillait une sacrée soirée le 11 novembre avec la venue de deux grosses pointures du monde du punk rock et du post-hardcore. Rise Against et Sleeping With Sirens avaient donné rendez-vous au public français qui s’est déplacé en masse pour assister à cette fête qui restera sûrement gravé comme un des moments mémorables de cette fin d’année.

 

SLEEPING WITH SIRENS

Avec la sortie très récente de The Gossip, les Américains de Sleeping With Sirens ont encore tout à prouver ce soir. On ne peut pas dire qu’ils ne soient pas attendus car la présence de Kellin Quinn dans les bars voisins du Bataclan un peu plus tôt dans la soirée suscite déjà quelques gloussements admiratifs de la part de certains fans ayant fait le déplacement spécialement pour eux.

rise against, sws, sleeping with sirens, concert, france, paris, punk, hardcore, emo

Sleeping With Sirens met à profit son court passage sur ces fameuses planches parisiennes pour présenter au mieux sa discographie en seulement dix titres. Effet réussi avec trois chansons du dernier album présentées, ce qui laisse largement la place pour plaire à tous avec la présence notamment de “We Like It Loud”, “Here We Go” ou encore “Kick Me”.

rise against, sws, sleeping with sirens, concert, france, paris, punk, hardcore, emo

The Gossip est parfaitement représenté ce soir avec “Empire To Ashes” et “Gossip” qui font leur petit effet auprès du public qui connaît déjà bien ces nouveaux titres. “Legends” était quant à elle aussi très attendue et le résultat est flagrant, l’équipe des USA pour les Jeux Olympiques d’hiver a plutôt bien choisi la chanson qui les accompagnera tout au long de leurs aventures.

rise against, sws, sleeping with sirens, concert, france, paris, punk, hardcore, emo

La prestation est parfaite de la part de Sleeping With Sirens ce soir. Le chant est assuré à merveille, les musiciens sont précis aussi bien dans la rythmique que dans les solos et la salle est maintenant prête à accueillir les rois de la soirée.

Tally It Up: Settle the Score
Empire to Ashes
Legends
We Like It Loud
Congratulations
Gossip
Do It Now Remember It Later
Here We Go
If You Can’t Hang
Kick Me

 

RISE AGAINST

Rise Against n’y va pas de main morte et commence son concert avec “Chamber The Cartridge” qui pose les bases de la soirée punk rock que le public parisien s’apprête à passer. Sans attendre c’est “Give It All” qui retentit dans le Bataclan, avec un Tim McIlrath surexcité et mégaphone en main, c’est le refrain si prenant de cette chanson emblématique qui résonne dans la salle, repris en choeur par la foule. Tim ne perd pas de temps et se trouve déjà porté par les premiers rangs pour terminer le titre.

rise against, sws, sleeping with sirens, concert, france, paris, punk, hardcore, emo

Impossible de faire un tour complet de la discographie en un peu moins de vingt chansons, mais Rise Against fait tout de même en sorte de contenter tout le monde en offrant un voyage temporel aux fans ayant grandi en écoutant les paroles évocatrices de ce combo de punk rock indémodable.

Les tubes sont joués de manière un peu éparpillée dans le set histoire de garder tout le monde en haleine. “Help In On The Way”, “Prayer of the Refugee”, “The Good Left Undone” et autres pépites sont présentées et même s’il est impossible de faire un concert composé uniquement des plus grands titres du groupe, la satisfaction est à son comble.

rise against, sws, sleeping with sirens, concert, france, paris, punk, hardcore, emo

Rise Against déroule son set ravageur devant un public en feu qui chante la quasi totalité des paroles. L’ambiance s’apaise quelques minutes durant lesquelles Tim s’équipe de l’acoustique pour jouer “Swing Life Away” puis “People Live Here” et “Hero Of War” sur lesquelles il est rejoint par son acolyte Joe Principe et sa basse. Séquence émotion lors de ces trois titres très attendus.

Le chahut reprend quelques minutes en fosse, jusqu’au rappel, que Rise Against débute avec “Wolves”, tirée du dernier album en date qui fait son petit effet, avant de terminer sur la très attendue “Savior”, plus gros succès du groupe à ce jour. Un concert très complet nous a été présenté ce soir par Rise Against qui a su faire briller le Bataclan et son public.

rise against, sws, sleeping with sirens, concert, france, paris, punk, hardcore, emo

Entre discours contre le racisme, le sexisme et autres causes existentielles de notre époque, Tim McIlrath s’impose en tant que porte-parole emblématique et meneur de troupes charismatique. L’aura dégagée par le frontman en a certainement frappée plus d’un ce soir et le public parisien se rappellera du passage de Rise Against comme un concert mémorable de cette année 2017.

Chamber the Cartridge
Give It All
The Violence
Re-Education (Through Labor)
Dancing for Rain
The Good Left Undone
Collapse (Post-Amerika)
House on Fire
Prayer of the Refugee
Swing Life Away (acoustique)
People Live Here (acoustique)
Hero of War (acoustique)
Help Is on the Way
Bricks
Survive
Wolves
Savior

rise against, sws, sleeping with sirens, concert, france, paris, punk, hardcore, emo

Photos : Florentine Pautet 2017
Toute reproduction interdite sans l’accord de la photographe. 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements