The Kinds – What do we know ?

"Un bon EP, pas complètement exempt de défauts, mais doté d'une production qui brille de mille feux et qui témoigne d'une grosse ambition"

Les power-trio ont le vent en poupe ces derniers temps. En voici un nouveau, The Kinds, formation parisienne qui a sorti il y a peu son premier EP depuis sa formation. Un laps de temps assez long qui témoigne de l'ambition du groupe, qui n'a pas souhaité se précipiter, mais au contraire à se forger un son bien à lui. Le résultat est un rock léché qui sait se faire puissant ou plus subtil, parsemé de touches électro pour un style résolument moderne assez en vogue. Si un petit côté hipster est bel et bien là, la qualité l'est aussi, pour un bilan globalement positif et une formation qui mérite d'être découverte, même si ce What do we know ? s'avère déroutant.
 

here I stand, fear is nothing, MGMT


Après les deux premiers titres, l'affaire semble bien entendue : du rock excellement produit, des voix parfois suraïgues et une ambiance froide qui flirte à l'occasion avec la new-wave, qui démontrent rapidement que le panel d'influences est riche (les musiciens citent Jimi Hendrix, Joy Division et MGMT). Le single "Fear is nothing" passe comme une lettre à la poste, avec son groove discret mais efficace, tandis que "Walk and fly" s'inscrit globalement dans la même veine. Arrivé là, pas de soucis, voilà un bon EP bien ficelé et fort agréable. Sauf que...

 

Sauf que le groupe ne l'entend pas de cette oreille. "Prod 7" fait figure d'inclassable, pour le meilleur comme pour le pire. Parce que si l'inattendu peut être positif, la compo, à force de chercher les détours à tout prix, loupe un peu le coche. Le flow général n'est pas pleinement convaincant. Fort heureusement, dans le genre à vouloir étonner l'auditeur, "Here I stand" s'en sort bien mieux. Le groupe n'est pas encore complètement sûr de lui, mais quand il fait mouche, le résultat est à la hauteur.

Un bon EP donc, pas complètement exempt de défauts, mais doté d'une production qui brille de mille feux et qui témoigne d'une grosse ambition.

Sorti le 30 novembre en autoproduction.

Le groupe sera en concert gratuit le 21 décembre à l'International (Paris) pour la sortie de l'EP.
 

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements