Mark E. Smith (The Fall) est mort

Les différents comptes de réseaux sociaux associés au nom de The Fall ont annoncé hier la mort de la figure tutélaire du groupe, Mark E. Smith, mercredi matin à son domicile. A presque 60 ans, il incarnait à lui seul le gang formé près de Manchester en 1976, puisqu’il en était, depuis 1979, son seul membre original.

Si la légende du groupe repose largement sur les faits effarants qui ont jalonné son parcours chaotique, comme cette donnée incroyable de 66 musiciens passés dans ses rangs (parmi lesquels Tim Presley, chanteur de White Fence, et Marc Riley, le gars de la BBC, entre autres), tous usés par le caractère explosif du Père Fondateur – ceci amenant, à l’occasion, quelques situations cocasses telles que la fuite des musiciens en plene tournée, le despote abandonné au bord de la route, décidant malgré tout de poursuivre les concerts avec sa compagne – il semble aujourd’hui nécessaire de garder à l’esprit que la discographie du groupe vaut largement les anecdotes qui l’entourent : tout aussi chaotique et explosive. Du premier « succès » relatif, "Totally Wired", au dernier album, New Facts Emerge, datant de l’an dernier, Mark E. Smith a toujours mis un point d’honneur à proposer une musique tordue, marginale, et dérangée, d’un malsain palpable.

Plutôt que de nous lamenter sur la disparition de l’homme, ce que nous laisserons à son cercle intime et familial, contentons-nous d’évoquer le passé du musicien, avec ce clip paru en 1983, pour "Wings", extrait de l’album Perverted By Language

… Et ce qui constitue désormais son avenir, à savoir son héritage, perduré jusqu’à aujourd’hui, et porté par des groupes comme Fat White Family qui, en 2014, rendaient un hommage corrosif au fondateur de The Fall.

fall, mark e smith, mort, 2018, fat white family

Crédits photo : page facebook officielle



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements