Madame Robert – Comme De Niro

Madame Robert. Rien que le nom, on se doute que ce projet est différent. Pas pareil. Rythm’n’Blues généreux, comme ils disent. Pas banal. Le mystère est aujourdhui complètement dévoilé, grâce à la libération de l’album, Comme De Niro, retenu en otage depuis plus d’un an déjà. Rassurez-vous, il ne sent pas le renfermé, bien au contraire…

Madame Robert, on ne va pas dire que ce sont des inconnus. Reuno de Lofo au chant, Xa et Stef de Parabellum aux futs et à la basse, la dorsale est solide. Tu ajoutes Julien, guitariste qui respire le Blues à 100 mètres à la ronde, et Léa, clavier aux doigts de plume et de plomb, ça fait une belle brochette. Et tout ça pour quoi? Et bien pour faire de la bonne chanson, de celle qui fait bouger les poils des bras, et secouer la tête bêtement avec un sourire béat. Car oui, ce projet, tout atypique qu’il soit, restitue une ambiance que tout le monde connait. Celle de la chanson française des années 60, Nino Ferrer et Jacques Dutronc en tête, les deux références affichées et portées bien haut, comme un étendard.

Mais ça va plus loin, l’univers de Madame Robert traverse l’atlantique, va piocher dans le Blues et le Rythm’n’Blues, se sert dans le jazz, pioche dans le Rock’n’Roll…

Le résultat? 14 titres, quatorze histoires, tricotées live, enregistrées en cinq jours. Bon, treize et demi, ok, « Vol 619 » ressemblant plus à une expérience voudou qu’à autre chose. Mais pour le reste…

Rythm'n'Blues, Généreux, Comme De Niro, La Reine de la Jungle

La première surprise, elle vient des musiciens. On connaît les trois furieux de la bande, pour leurs participations dans des projets tous plus énervés les uns que les autres. De Lofofora à Punish Yourself, en passant par Parabellum, il y a du lourd. Et pourtant… Loin de cet univers de fureur, on découvre un Reuno à la voix de crooner, tout en douceur. Écoute « La Fille de l’Air », va voir du côté des banquettes, et invite quelqu’un à danser, Reuno va te faire voyager. Même si le dernier album de Lofo, complètement acoustique, a permis de découvrir la force de l’organe du monsieur, on peut se rendre compte ici que le Rythm’n’Blues lui sied à merveille. Et pas uniquement pour des slows langoureux teintés blues. Reuno sait aussi chanter jazz (« Derrière la porte »), ou encore faire vivre un titre Rock’n’Roll, comme le meilleur Dick Rivers a su le faire (« Salaud », et Dick Rivers est un compliment).

Le groove. Parlons-en, du groove. Si Xa et Stef sont surtout connus pour leurs différentes entreprises de démontage d’oreilles en règle, ce sont surtout des musiciens, des vrais, qui savent tout jouer, et qui ont tout joué. Xa a joué avec Sanseverino par exemple, niveau groove c’est une sacrée carte de visite, tu en conviendras facilement. Et Stef n’est pas le premier venu derrière ses 4 cordes, ses participations dans plusieurs groupes de Blues, dans le Grand Orchestre de l’Elysée Montmartre, et dans d’autres projets de covers, ont déjà mis son côté tout-terrain à l’épreuve. Tu veux savoir ce que c’est qu’une rythmique qui balance? Allez, Ecoute « Captain », et bouge tes pieds. Ou mieux encore, regarde le premier clip. « La Reine de la Jungle ». C’est pas la classe, ça?

Le blues. Fondation solide du groupe, influence évidente sur tous les titres, sans exception. Que ce soit frontal (« Schultzy Blues »), ou dans des chorus de folie, essaimés au fil des titres par Julien et Léa, l’âme de Madame Robert, elle vient de là, elle vient du Blues. Chaque morceau a sa dose. On retourne aux fondamentaux, aux bases. Un solo n’a de sens que si il apporte quelque chose au morceau, une couleur, une ambiance, une énergie, une émotion. Madame Robert, forcément, va chercher dans l’histoire de la musique, dans les années 60/70, non pas pour copier, mais pour chercher une inspiration, et la transformer en titres complètement actuels. Le Blues est toujours vivant en 2018. Et on ne va pas s’en plaindre. Un exemple de plus, avec ce titre, « Nabab ». Encore de la belle ouvrage.

Tu l’as compris, Comme De Niro est une bouffée d’oxygène, une respiration vivifiante. Énergie, émotions, textes pleins d’humour, guitare bluesy, clavier qui claque, et rythmique à toute épreuve, tous les condiments sont là pour que ce projet naissant continue à nous nourir les oreilles dans les temps à venir.

Madame Robert prépare sa tournée d’automne, toutes les dates sont disponibles sur le site du groupe, ici, ou sur leur page Facebok, .

Madame Robert, « Comme De Niro », 14 titres
Sortie le 7 Septembre 2019, chez (At)Home

Release Party le 15 Novembre 2018 à La Boule Noire, Paris.

Rythm'n'Blues, Généreux, Comme De Niro, La Reine de la Jungle

 

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements