Les Hurlements d’Léo et Dubioza Kolektiv, La Cigale, 25.01.2019

Encore une soirée qui démarre tôt, très tôt. 25 janvier, on est vendredi, et c'est à la Cigale qu'il faut être. Et pas en retard. Contrairement aux portes, qui elles traînent un peu... Dommage, une fanfare avait investi les lieux pour faire patienter tout le beau monde venu faire la fête. tant pis, nous n'aurons pas pu voir les Ziveli Orkestar autant qu'on aurait aimé... Mais bon, on se rattrapera, toutes leurs dates sont sur leur page Facebook. Et on commence direct, par du lourd, du très lourd...

 

Dubioza Kolektiv


Lorsque les Hurlements d'Léo ont lancé leur campagne de crowdfunding, ils avaient imginé remplir une Cigale. Très bien. Mais quelle belle surprise, et quelle prise de risque pour eux également, d'y avoir associé la bande de furieux du Dubioza Kolektiv, les frapadingues des Balkans, les retourneurs de festivals et de salles, un des groupes à l'énergie scénique la plus forte? La preuve, s'il en était besoin, de l'état d'esprit des Hurlements d'Léo, piliers de la scène indé depuis 20 ans et même un peu plus. Cette soirée, c'est du partage, du bonheur, de la fête. alors, let's go!

Luna de Papel, concert, rock, chanson, Bosnie, Ska, Ska Punk

Tout commence par une bande son. Puis, avec des panneaux divers pour faire passer leurs messages, le déluge Ska tombe sur la Cigale. Energie de feu, son excellent, en quelques secondes, la salle se transforme en un gigantesque dance-floor. Ca bouge dans tous les sens, le public répond présent aux hymnes du groupe. "Free.MP3", "No Escape From Balkan", des titres issus de leur déjà vieil album Happy machine, sorti en 2016. Album très rock, mais qui sonne vraiment très Ska sur scène. Le public adore, ça skanke, ça pogote gentiment, ça danse sous toutes ses formes.

Luna de Papel, concert, rock, chanson, Bosnie, Ska, Ska Punk

En plus d'être d'excellents musiciens, avec une énergie à remplacer fessenheim sans générer de déchets, les Dubioza Kolektiv sont très drôles. Et quand ils coupent le public en deux - quand ils le séparent, si tu préfères, espèce de psychopathe, ils ne sont pas venus avec des machettes! - , c'est pour faire non pas un Wall of death comme certains ont pu le penser, mais pour un concours de chant, babord contre tribord... Concours qui se finit dans un gros délire bordel unisson, car, comme le précise le groupe, ici en France, contrairement aux Balkans, on peut se chambrer sans que ça ne finisse en bagarre générale...

Luna de Papel, concert, rock, chanson, Bosnie, Ska, Ska Punk

Le concert continue, les titres s'enchaînent, et sans faiblesse. Le public attend, certains anciens espèrent même le petit ventre mou du milieu de concert, celui qui permet de respirer. Fi, ils sont fous ces Balkaniques! (pas certain que ça se dise comme ça, pour toute réclamation s'adresser au colonel Moutarde qui fera suivre). Ca continue, avec au pasage un duo très symbolique, "I Fought the law", version très cuivrée, avec les Hurlements d'Léo venus prêter main forte.

Luna de Papel, concert, rock, chanson, Bosnie, Ska, Ska Punk

Comme l'a souligné un membre du public avec une certaine finesse toute relative, ces Gilets jaunes sont très sympathiques. Ils nous ont offert un moment de grâce, un de ces concerts qui ne s'arrêtent pas, où tu sors avec la banane. Grosse patate, avant les Hurlements.

Dubioza Kolektiv, à suivre sur leur site Web ou sur facebook (avec une page parallèle en français).

 

Les Hurlements d'Léo

Après une entracte cette fois un peu longue - on la regrettera plus tard, ne sois pas pressé, on va tout te raconter), qio va nous permettre de profiter de la boisson houblonnée locale, ainsi que de la fanfare Ziveli Orkestar, c'est l'heure.

Luna de Papel, concert, rock, chanson, Bosnie, Ska, Ska Punk

Les Hurlements d'Léo, ce sont des raconteurs d'histoire. Des faiseurs d'ambiance. Chaque morceau a son univers, construit patiemment. Un instrumental pour lancer la machine, puis quelques vieux morceaux, pour continuer avec l'univers des Balkans en arrière-plan. Cette Cigale, le public l'a voulu autant que le groupe, en participant au crowdfunding. Alors forcément, tout le monde la veut, sa médaille, son "j'y étais", sa goutte de sueur incrustée dans le parquet de la salle. Le feu des Dubioza a laissé place à une ambiance plus poétique, à l'écoute, mais attention, ne pas tomber dans le piège: il y a du Rock partout, ça gratte fort. L'arrivée (ou le retour...) de Bayrem Ben Amor dans le groupe, avec son parcours iconoclaste et surtout très rock fort, n'y est sans doute pas étranger.

Luna de Papel, concert, rock, chanson, Bosnie, Ska, Ska Punk

Premier extrait du dernier album Luna de papel, Cumbia, plus calme, permet aux HDL d'affirmer leurs valeurs. Humanistes, libertaires, antifascistes, ce titre, aux sonorités latinos, leur permet de glisser du "Hasta Siempre" au milieu. Ce ne sera pas le seul moment du concert où les idéaux seront portés bien haut d'ailleurs. "La Malle en Mai", version moderne du "Déserteur", suit de près, titre qui résonne avec un faux air de Mano Solo...
Tout comme lorsque les HDL accueillent leurs frères et soeurs, les Ogres de Barback, avec qui ils ont partagé un chapiteau pendant des années mémorables. "Certains ont fait leur service militaire, nous on a fait le latchodrome", claque Freddo, dont la préparation au marathon de New York donne des fourmis dans les jambes. Quelques titres enchaînés, le plaisir de revoir Un Air deux familles, une bonne petite claque...

Luna de Papel, concert, rock, chanson, Bosnie, Ska, Ska Punk

Après un "Café des Jours Heureux" qui fleure bon la nostalgie des années qu'on ne compte plus sinon ça nous rappelle qu'on était déjà là il y a quelques années, les HDL vont attaquer un petit ventre mou. "Les Autres", morceau certes de qualité, fait tomber l'énergie de la salle d'un cran. On passe de la fusion danse et rythmes à un moment plus intimiste, peut-être moins adapté aux planches... Toujours est-il que ce moment coïncide avec la fermeture du bar de la petite salle du côté, celle qui permet de voir le concert tout en buvant une grenadine...

Luna de Papel, concert, rock, chanson, Bosnie, Ska, Ska Punk

Ce moment passé, l'énergie revient, les hurlements d'Léo, chanson Punk Caravaning, reprennent les affaires en main. Avec l'aide des Dubioza Kolektiv, revenus filer un coup de main, c'est l'heure d'un bon rocksteady, "Filles de Joie", avant de conclure avec une sombre histoire de sanisettes dans le quartier St Michel de Bordeaux... Le tout avant de quitter la scène pour un petit break.
Très petit, le break, c'est l'heure de l'"Appétit", avec Arno Futur (Sales Majestés) qui vient rejoindre le groupe. Le morceau le plus Punk du répertoire servira d'exhutoire... Malheureusement, il est déjà l'heure, et la salle doit fermer... La setlist indiquait encore un titre, qui malheureusement ne sera pas joué ce soir. Au grand regret des hurlements d'Léo, qui du bord de la scène vont manifester leur désarroi pendant de longues minutes. Les concerts, à Paris, ça devient qund même compliqué, il va bientôt falloir démarrer à 16h... Ou alors dire que c'est un DJ-Set, puisque là il n'y a visiblement pas les mêmes limites... Bref...

On retiendra quand même que l'on a vécu un début de soirée énorme. Dubioza et Hurlements, le combo parfait, des musiciens généreux, avec une envie et un coeur.

Luna de Papel, concert, rock, chanson, Bosnie, Ska, Ska Punk

Setlist

Luna de Papel, concert, rock, chanson, Bosnie, Ska, Ska Punk

Les Hurlements d'Léo sont encore et toujours sur la route. A suivre sur leur page facebook et sur leur site Web.

Crédits photos : Rodolphe Goupil



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements