The Raconteurs – Help Us Stranger

Onze ans après la sortie d’un album, la bande des Raconteurs revient avec un troisième album du nom de Help Us Stranger. Certains d’entre vous ont certainement pu en avoir un avant-goût durant leur concert à l’Olympia en mai 2019 et une chose est sure, leur retour fait plaisir.

The Raconteurs, nouvel album, 2019, Help Us Stranger, rock, garage rock, blues, jack white, sana bsh

L’album débute avec leur dernier single en date, « Bored and Razed » et quoi de mieux qu’un morceau qui monte crescendo dès le début histoire de directement nous plonger dans la sauce du supergroupe et d’attaquer l’écoute de ce nouveau bijou. Au chant on est heureux de retrouver l’alternement entre Jack White et Brendan Benson avec un titre qui se clôture en beauté. On enchaine avec l’un des autres singles du groupe, « Help Me Stranger » sauf que celui-ci commence avec une vieille bande son, comme si l’on prenait le temps d’écouter un vieux vinyle au final rayé et c’est là que le titre commence. Une chanson légèrement plus calme que la première mais avec une guitare à la Jack White constamment présente. Et si l’on prend le temps de comparer le titre de la composition « Help Me Stranger » avec celui de l’album Help Us Stranger tout prend son sens.

Durant l’écoute de l’album on a quand même le droit à des morceaux plus calmes, des petites ballades comme avec « Only Child » ou « Throughts And Prayers ». Ce dernier évoque la lettre écrite par Sullivan Ballou pendant la guerre de Sécession, le 14 juillet 1861 dans laquelle cet officier de l’armée de l’Union confie à son épouse sa peur de ne pas revenir et son dilemme, partagé entre son amour pour elle et son sens du devoir pour sauver la patrie. On retrouve ce côté bluesy des Raconteurs avec des solos comme celui sur le morceau « Don’t Bother Me » qui fait probablement partie des meilleures compositions de ce nouvel opus. Les plus chanceux ayant assisté au concert du combo à L’Olympia ont pu découvrir la reprise de Donovan avec le morceau « Hey Gyp (Dig The Slowness) » qui y a été joué en exclusivité. Le morceau est donc légèrement plus différent des autres compositions et on retrouve l’utilisation d’un harmonica.

Décembre 2018, après un long silence, le supergroupe teasait son grand retour avec les deux fameux titres « Sunday Driver » et « Now That You’re Gone » qui figurent faire partie du trio gagnant de « Help Us Stranger ». Les guitares et solos y sont très bons, la basse et batterie y sont efficaces mais surtout l’énergie et l’alchimie entre les compères sont géniales. Les clips quant à eux et surtout celui de « Sunday Driver » font plaisir à voir. Et tout le long de l’album on redécouvre un groupe qui ne fait que de se lâcher et qui nous a carrément manqué. « What’s Yours Is Mine » possède une rythmique générale et une intro qui met beaucoup en avant la batterie du groupe et on se rend compte avec tristesse qu’on approche de la fin de l’album.

Une fois cette écoute de l’album finie, on a qu’une envie c’est que les Raconteurs ne reprennent pas autant d’années pour nous sortir un nouveau bébé. Mais si l’on prend du recul l’on se dit que si c’est pour nous sortir un nouvel album aussi bon que Help Us Stranger on est preneur car on sent bien là la maturité du groupe.

Sorti le 21 juin 2019 chez Third Man Records

Tracklist :
Bored and Razed
Help Me Stranger
Only Child
Don’t Bother Me
Shine The Light On Me
Somedays (I Don’t Feel Like Trying)
Hey Gyp (Dig the Slowness)
Sunday Driver
Now That You’re Gone
Live A Lie
What’s Yours Is Mine
Throughts And Prayers

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements