Kyo à  Longjumeau, 20.09.2019


Ca faisait longtmeps qu'on l'attendait, ce retour de Kyo!
Depuis
le Chemin, les punk-rockeurs s'étaient fait discrets. Alors les voir passer à côté de la maison, autant te dire que La Grosse Radio n'allait pas rater ça !

Enfin, pas rater ça, on a failli. Pour d'obscures raisons de barbecue du midi qui traîne, nous voilà aux abords de la salle alors que le show a déjà commencé. On entend au loin la clameur de la foule qui roule dans une folle farandole, mais on ose. Nous franchissons la porte, le reponsable graphique et moi-même, et nous précipitons vers le bar afin de débrieffer de ce périple lié aux transports.
La porte entre la salle et le bar étant fermé, malheureusement on n'entend pas bien ce qui se passe dans le chaudron bouillant, mais c'est uniquement pour quelques minutes, on finit notre diabolo grenadine et on y va.

On y va... Mais c'est sans compter sur le sourire ravissant de Isabelle, serveuse de son état, qui a le bon goût de nous présenter la carte des boissons, avec force commentaire sur chaque référence. Ne pouvant décemment pas décevoir cette charmante personne, nous goutâmes donc à toutes les spécialités, menthe à l'eau, lait fraise, sans oublier le redoutable verre d'eau pétillante, pour les palais avertis.

Kyo

Avertis, nous le sommes donc, et fortement, lorsque nous pénétrons enfin dans l'antre. La première impression est étrange. Un concert aussi calme, depuis Vincent Delerm, on n'en avait pas souvenir. La pénombre, même les éclairages sont en mode ultra discrets, plus discrets même que les voyants des issues de secours... Concert dans le noir ! Ne voulant pas déranger, nous repartimes au bar prendre un soda sans sucre ou deux, avant de retourner au travail. Car malgré tout, nous sommes des professionels, et c'est Kyo quand même, merde !

Malheureusement, le vigile apparut moins sympathique cette fois-vci, et ne nous permis pas de rentrer à nouveau dans la salle. Censure ? Sans doute ! Honte à lui ! Et la fameuse excuse de l'heure ? Un très mauvais subterfuge, il n'était pas si tard que ça, d'ailleurs il faisait jour!

Bref, une très belle soirée. Le concert de Kyo fut mémorable, un de leurs meilleurs. Un groupe au sommet de son art, que nous vous encourageons vivement à aller voir.

Vous nous raconterez.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...