Les Deuxluxes – Lighter Fluid

En ce temps d’hiver équatorial, allons faire un tour dans le grand froid canadien pour découvrir la scène alternative québécoise. Autant vous dire que celle-ci n’est pas en reste et qu’elle apporte son lot de bons groupes alternatifs et indépendants. Cela tombe bien, Les Deuxluxes, duo fantasque rock n’ roll sort son second album Lighter Fluid.

Formé à Montréal en 2013, Les Deuxluxes est un duo composé de la chanteuse et guitariste Anna Frances Meyer, et du multi-instrumentiste et chanteur Etienne Barry. Après un premier album Spingtime Devil reconnu au Quebec sorti en 2016, s’ensuit 4 tournées en Amérique Latine et la participation à de nombreux festivals, forts de leur succès Les Deuxluxes s’exportera outre atlantique pour plusieurs shows remarqués en Angleterre et France.

Les revoilà donc quatre ans après avec leur deuxième album Lighter Fluid, un condensé de musique rock aux accents électrisants rétro et aux guitares home made vintage ou tout du moins customisées. Le duo enamouré sur scène comme dans la vie privée nous surprend dès le premier titre du nom de l’album par une avalanche de riffs saccadés et le chant épousant parfaitement le style Old School par sa voix céleste. L’atmosphère intemporelle vous prend de suite et vous transporte vers "No Way" titre punchy et soutenu. Une touche rock country avec le titre "I am the Man” ou le bottleneck est de sortie mais sans départir de l’ambiance originelle.

Pour apporter une touche atypique, l’album Lighter Fluid a été enregistré par le groupe dans une Abbaye du 19ème au cœur des cantons de l’ouest canadien. Dans ce cadre de travail isolé, le couple a pu exprimer au plus profond ses sensations. Deux chansons en français "Vacances Everest" et  "L’insistance" viennent nous rappeler que les deux comparses sont aussi francophones et que cet exercice d’écriture leur convient clairement.

Nous ne pouvons que vous conseiller de jeter un coup d’œil sur les autres vidéos sur leur chaîne YT, des productions dignes de films de Quentin Tarantino.
Les hommes aux réactions turgescentes un peu trop rapide, passez votre chemin, il n’y a point de gourgandine ici, juste une mise en scène truculente d’un esprit décalé pour orner des clips sortant de l’ordinaire, éviter la facilité des productions vidéos.

Une reprise des Stooges "Down on the Street/Loose", non pas une mais deux, un mélange de deux titres en un seul complètement barré ou les couplets d’une chanson et de l’autre alternent dans leur élément, l’album Fun House. Coup de cœur pour le titre "Everything of Beauty" qui est un titre emmenant un vent de fraîcheur égayé par un joli arpège et le chant travaillé de Anna.
"Smoking in Bed" est un appel à la procrastination qui en guise de chanson finale nous invite à relativiser nos doutes :
"Smoking in bed, not thinking ‘bout tomorrow
Could there really be an another way to go? I
’ll see ya, when I see ya
Maybe tomorrow"

Egal à un biotope musical des années 60’s révolues, Les Deuxluxes nous offre par cet album une catharsis telle une re-mémorisation affective des années retro et bonheur, des compositions aussi solides que du formica, des paroles teintées d’onirisme, une production éclatante pour un résultat sérieux et de grande qualité. Lighter Fluid est à écouter de toute urgence.

Track List :
01. Lighter Fluid
02. No Way
03. I Am the Man
04. For I Myself
05. Vacances Everest
06. Beware of The Dog
07. Down on the Street/Loose
08. L’insistance
09. Encender
10. Everything of Beauty
11. Smoking in Bed

Sortie le 28 février chez Bounsound.

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements