Les Wampas (+ Grys-Grys + Les Vierges), Elysée Montmatre – 01.02.2020


Retour à l’Elysée Montmartre pour les Wampas.
Le groupe a déjà a de multiples reprises visité la salle, d’ailleurs quelle est la salle que Didier Wampas et sa tribu n’ont pas arpentée ?
Pour cette saison 2020, les
Wampas sont venus défendre un de leurs albums les plus abouti, Sauvre le Monde. Et les Wampas, sur scène, avec un album léché aux petits oignons, ça s’annonce fameux…

Sauvre Le Monde, Didier Wampas, Punk, Rock, Garage, Tournée, 2020
 

Grys-Grys


La soirée commence vintage. Sur scène, à l’ancienne, les Grys-Grys. A l’ancienne, parce que les Montpelliérains remuent le rock sixties garage. Chanteur/bassiste sur le côté, le frontman est guitariste, à sa gauche un autre guitariste, puis encore plus à gauche, harmonica / tambourin / danse, sans oublier le cogneur de fûts à l’arrière. C’est psyché, c’est Who, c’est Doors aussi un peu, c’est clairement venu d’une autre époque. Et c’est bien fait en plus ! Durant la demi-heure légale, Grys-Grys vont réussir leur pari, pas simple, celui de faire monter une mayonnaise dans un Elysée Montmartre qui se remplit doucement.

Si tu veux voir un peu plus sur les Grys Grys, les dates sont sur leur page Facebook.

 

Les Vierges


Le temps de se ravitailler et voilà que s’annonce le second groupe de la soirée, Les Vierges. Second groupe, et même origine historique, à chercher du côté de Montpellier. Ca pourrait être le thème, mais là s’arrête la référence. Parce que Les Vierges, avec un certain Alain Picon au chant, par ailleurs régisseur historique des Wampas, c’est du Rock’n’Roll made in France, de la déconnade sauce Punk-Rock, des vannes entre les titres, et au final un set qui aura du mal à décoller, le public restera tranquillement à siroter son Canada Dry sans manifester son enthousiasme délirant.

Les Vierges ont réactivé il y a oeu leur page facebook, tout est ici.

 

Les Wampas


Les Wampas en concert, ce qui est bien, c’est qu’on sait déjà à l’avance ce qui va se passer. Ou le contraire, tout peut arriver. On a en mémoire la traversée de fosse jusqu’à la régie au HellFest, ou le numéro d’homme-araignée sur les chemins de câbles de la Maroquinerie. C’est la patte Didier, le concert doit se passer partout, mais pas sur scène, ou pas que.

Sauvre Le Monde, Didier Wampas, Punk, Rock, Garage, Tournée, 2020

Il faudra attendre le 4ème titre ce soir, le bien nommé « C’est l’Amour », pour voir Didier s’élancer dans sa première traversée de foule. 3 titres où les premiers rangs n’auront pas perdu une seconde avant de se lancer dans un pogo débridé. Pogo qui ne s’arrêtera pas du concert d’ailleurs, avec force stage-diving et autres joyeusetés.

Sauvre Le Monde, Didier Wampas, Punk, Rock, Garage, Tournée, 2020

Sur scène, la machine est lancée. Dans la discrétion, l’impeccable section basse/batterie, Jean-Michel Lejoux et Niko Wampas, tout en restant dans l’ombre, envoient du bois, et poussent le groupe à bout de bras. Pas un geste de trop, pas une note inutile, et quelle efficacité ! Quel confort, de pouvoir s’appuyer sur un duo pareil.

Sauvre Le Monde, Didier Wampas, Punk, Rock, Garage, Tournée, 2020

A côté de Dider, Effello, le petit dernier de la bande, apporte aussi sa touche carrée, son sens du riff, ses solos efficaces. A ses côtés, l’historique Tony Truant complète l’ensemble. Grosses guitares, le son est bon, entre Punk-Rock et garage, les Wampas ont peut-être inventé le Rock’n’Roll, peut-être pas, mais personne ne dira qu’ils ne savent pas faire.

Sauvre Le Monde, Didier Wampas, Punk, Rock, Garage, Tournée, 2020

Signe des temps, pas de concert sans Wall Of Death. Didier demandera le plus grand du monde, on fera ce qu’on pourra, on aura un truc informe mais plutôt rigolo. L’Elysée Montmartre n’est sans doute pas encore prête. D’ailleurs, si les premiers rangs sont bien agités, le reste de la salle restera étonnament sage tout du long du concert. Peut-être la configuration de la salle, peut-être l’âge, peut-être la buvette trop près, toujours est-il que dans le public, on ne ressent pas la folie des grands soirs. Peut-être aussi que la séance « école des fans » devient trop prévisible, tout comme les voyages sur chaise dans le public, ou encore l’appel à la gente féminine sur scène pour « Petite Fille »… Les vieilles recettes fonctionnent certes toujours, et c’est toujours un plaisir de les voir. Mais parfois on voit au loin le spectre de la routine…

Sauvre Le Monde, Didier Wampas, Punk, Rock, Garage, Tournée, 2020

Soirée parisienne, et donc invités. Le choix se sera porté sur les Liminanas, encore des Sudistes, dont l’un des membres, Lionel, a produit le dernier album. Ce sera pour « Jenny », le titre le plus étonnant dudit album, Didier avec une voix suraigüe, et les Liminanas qui font… Euh… Ben… Bref, ne nous attardons pas sur ce titre, moment un peu gênant du concert…

Sauvre Le Monde, Didier Wampas, Punk, Rock, Garage, Tournée, 2020

L’essentiel, c’est que les Wampas ont rempli plusieurs choses : l‘Elysée Montmartre, et leur mission, d’envoyer une bonne tartine de Rock’n’Roll à la face du monde qui en a bien besoin . Sans prétention, avec juste efficacité et envie.

Les dates des Wampas sont disponibles sur leur page Facebook.

 

Sauvre Le Monde, Didier Wampas, Punk, Rock, Garage, Tournée, 2020

Photos:
Laurent Besson – Caribou Photo
Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements