Express EP #17 : Our Pond, The Georgia Thunderbolts, Gaz Newton, Parade, Miss Machine

Avec l’Express EP, découvrez cinq courtes galettes qui nous ont séduits ces derniers temps. 
Pour cette seizième édition, vous pourrez découvrir
 Our Pond, The Georgia Thunderbolts, Gaz Newton, Parade, Miss Machine.

Our Pond – Paraphernalia
Sortie le 29 mai chez Volcano Records – Par Sana Bsh

Our Pond est né en Italie du besoin d’Alessandro Cavion (guitariste et compositeur) de mettre en scène des chansons inédites, initialement nées avec l’intention de n’être entendues que par des amis et des parents. L’EP Paraphernalia a été composé par la deuxième et actuelle formation d’Our Pond et nous offre un rock progressif quelque peu teinté de djent.

A première écoute on penserait à une version italienne et beaucoup plus rock du groupe PolyphiaParaphernalia est composé de cinq chansons intégralement instrumentales et bien que le trio présente quelques paroles, on ne les entend absolument pas et ce tout du long. Rapide, efficace et agréable cet EP s’écoute plutôt bien que ce soit pour se détendre, en musique d’ambiance ou juste pour apprécier ce rock djent.


The Georgia Thunderbolts – The Georgia Thunderbolts
Sortie le 21 aout chez Mascot Recordspar Thomas N

Il y a des groupes comme The Georgia Thunderbolts pour lesquels les signes ne trompent pas, sans avoir même écouté la moindre note de leur EP éponyme, vous savez en quelque sorte par leur nom, leur style vestimentaire ainsi que la police et leur pochette, à quoi vous attendre. Dans le plus pur héritage de leurs aînés The Black Crowes, le jeune groupe originaire de Géorgie (facile à deviner hein) évolue dans un registre de rock sudiste aux accents bluesy et surtout country. N’y voyez pas une pâle copie ou un énième groupe à mi-chemin entre des compos/covers bien réalisées, nous sommes bien en face d’un groupe à l’assise musicale affirmée et avec son propre tempérament.

Cinq titres travaillés et farpaitement bien exécutés tel que le premier de la mini galette « Looking For
An Old Friend » à la sauce Lynyrd Skynyrd qui nous met de suite dans le bain ou le très bon « Lend A Hand » qui nous renvoie au Black Stone Cherry des débuts. Forcément lorsque l’on a la chance d’être nés sur ces terres et être biberonnés aux références locales, le résultat ne peut qu’avoir été
grandement influencé. Allez, on vous conseille, pour les intéressés d’écouter le titre ci-dessous et pour les plus fanas du style de vous procurer cette première réalisation.


Gaz Newton – Loveheroin
Sortie prévue chez My Dear Recordings – Par Aude D

Gaz Newton, c’est du rock à la cool, des guitares tranquilles qui bercent l’auditeur d’une certaine nonchalance. Originaire de Haute-Savoie, la formation fondée en 2012, et qui a déjà sorti deux EP et un album, s’inspire des grandes pointures de l’indie-rock anglo-saxon.

Sur son dernier EP, Loveheroin, le groupe dévoile cinq titres qui vont du mid-tempo à la ballade, posés, avec un son un peu lo-fi qui n’entrave en rien les mélodies pop, et des guitares parfois fuzz, parfois très claires, qui s’imposent aisément sans chercher à en faire trop.

Cela n’a rien de spécialement nouveau, ça ronronne un peu par moments, on finirait peut-être par tourner en rond sur un format plus long, mais Gaz Newton affiche une désinvolture assez désarmante et offre un son posé, agréable à l’écoute et qui sied parfaitement à une période au ralenti.


Parade – Parade 
Sortie le 18 septembre chez Lollipop Records / L’Autre Distribution – par Aude D

Ça sonne comme du post punk typiquement anglo-saxon, ça va puiser aussi bien dans l’énergie des guitares punks que dans la mélancolie froide de la new wave, et pourtant, c’est complètement français.

C’est la grosse surprise de Parade, qui sort ici son tout premier EP éponyme. Les morceaux vont droit au but, et sans être une déflagration complète, ils convainquent par leur énergie sans détour. La batterie, la basse, la guitare rivalisent d’efficacité sans fioriture tout en restant équilibrées. Et la voix grave du chanteur, sombre et percutante, évoque les grands noms de la new wave et fait beaucoup pour retenir l’attention des auditeurs, tant son magnétisme est palpable.

Nul étonnement alors à ce que Parade ait déjà été repéré par les Inouïs du Printemps de Bourges, dans le cadre desquels il devrait jouer mi-septembre, en plus de quelques autres dates. A surveiller, car la musique du combo marseillais est typiquement de celles qui embrasent les foules en concert.


Miss Machine  Tout Autour
Sortie ce mois d’octobre en autoproduction – par Thomas N

C’est du côté de la scène nantaise que nous emmène l’Express EP avec Tout Autour, les quatre titres de Miss Machine aka Eloise, une production d’une quinzaine de minutes de rock pop aux accents un peu retro mais néanmoins dans l’air du temps avec une fraîcheur mélodique. Toute la définition de la self made woman, Miss Machine nous livre de jolis titres qui sont le fruit d’un travail opéré sur plusieurs mois voire années, puisque le titre « Faux Contact » est présent sur le net depuis maintenant deux ans. Des compositions prenant forme au fil du temps, peaufinées, fignolées et façonnées au gré des prestations live, les morceaux sont finement écrits et parfaitement ciselés. Jeu en arpèges, riffs ou solos, la jeune artiste se révèle à l’aise et occupe habilement son rôle guitare en bandoulière.

A cette musique, s’ajoute une voix délicieuse qui vient délicatement se poser comme du velours soufflant des paroles en français, un effet charnel lancinant se traduit au fil de l’écoute. « De quoi j’ai l’air » ou « Mousson » aurait très bien pu être honoré du titre de l’EP tellement toutes les chansons jouissent d’une seule et même essence. Travail profond, jolie production, l’écoute de Tout Autour vous permettra de découvrir une nouvelle venue sur les ondes.


EP, sélection, mini album, indé émergents



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements