Trees Speak fait resurgir le meilleur du Krautrock

Depuis 2017, Trees Speak fait resurgir le meilleur des délires hallucinatoires de ses aînés précurseurs du mouvement Krautrock. On ne sait pas si Daniel Martin Diaz (également artiste peintre) et Damian Diaz sont tombés dans le LSD ou dans une autre substance quand ils étaient petits, mais depuis mars 2020 et la signature sur le label londonien Soul Jazz Records, ils ont dû avoir droit à une dose supplémentaire pour se montrer si prolifiques. Imaginez : trois albums en un an !

Les Trees Speak sont basés aux Etats-Unis en Arizona mais leur musique est belle et bien dans la lignée des groupes expérimentaux allemands des seventies (NEU!, Can, Kraftwerk). On se laisse volontiers emporter par leur son rétro futuriste tantôt prog, tantôt plus électronique et parfois carrément expérimental à la façon de Suicide (des Américains cette fois)..

Si vous aimez toutes ces références, ne passez pas à côté de PostHuman sorti le 21 mai dernier (et des trois autres albums !).

Tracklist :

  1. Double Slit
  2. Glass
  3. Chamber of Frequencies
  4. Divided Light
  5. Elements of Matter
  6. Magic Transistor
  7. Scheinwelt
  8. PostHuman
  9. Synthesis
  10. X Zeit
  11. Incandescent Sun
  12. Healing Rods
  13. Steckdose
  14. Amnesia Transmitter
  15. Quantize Humanize
  16. Gläserner Mensch
  17. Machine Vision
  18. Hidden Machine

Sortie le 21/05/2021 chez Soul Jazz Records.

Trees Speak - PostHuman

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements