Pepper White – The Lonely Tunes of Pepper White

Ne vous fiez pas au titre de ce premier album de Pepper White, aka Thomas Dayot l’ex chanteur des Madcaps. Il serait plutôt du genre Pépé le putois que Bugs Bunny… Comme lui, c’est un cœur solitaire, nonchalant et un brin crooneur, mais la comparaison s’arrête là ; Pepper White n’harcèle pas celle qu’il aime encore. Il est bien trop Mister Cool pour ça, Pepper c’est le Steve McQueen de la pop sixties revisitée à la sauce frenchy 2020.

Pepper White est un « single guy » et de fait « used to be cool to be alone ». Seul sur son canap’ donc, et il s’en amuse en avouant une passion coupable pour les « rom com » (les comédies dramatiques sirupeuses qui peuplent les paysages cathodiques). Car l’élégant crooneur ne se prend pas au sérieux ; il faut le voir beugler un « O Yeah » à Auyères pour fêter la sortie de son album… Lorsque la fièvre monte en lui (« Still in Love With You »), il conserve son self-control en mode jazzy. La nonchalance de « Ok All Right » et de « Needed to Cry » rappelle bel et bien celle de l’éminent spécialiste qu’était J.J Cale, tandis le désenchanté « Fuck Side » fait lui songer aux complaintes du Velvet Underground.

Pepper White, Madcaps, psyché pop

Sur son « Home Alone a Saturday Night », ce sont les mannes de Screamin’ Jay Hawkins que Pepper White invoque. Indolent certes, mais jamais mou le Pepper ! Il le prouve avec le tendu « Lockdown », brillamment mis en images par François le Gouic. Il y endosse « le costume d’un personnage vide et docile qui se plie chaque jour à la même tâche harassante sans jamais faiblir ou montrer de mécontentement ». Et en bon fan des sixties, Thomas Dayot ne pouvait pas non plus faire l’impasse sur un hommage à Ennio Morricone. « The Ballad of Pepper White » conclut donc avec brio ce premier épisode des aventures de Pepper White.

La Release party de The Lonely Tunes of Pepper White aura lieu le 16 octobre dans l’une des salles indés les plus sympa de Paname, ne ratez ça sous aucun prétexte !

Sorti le 17 septembre chez Howlin Banana Records 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements